Actus

Nos coups de cœur

Papier 100% recyclé, vraiment écolo ?

Nous vous proposons d’en découvrir un peu plus sur les types de papier utilisables en imprimerie et notamment sur le papier 100% recyclé.

Nous avons posé nos questions à notre imprimeur partenaire : Goubault, basé la Chapelle sur erdre

Mais tout d’abord, comment est fabriqué le papier ?

La fabrication de papier trouve son origine dans la fibre de cellulose. Celle-ci provient de résidus de l’exploitation forestière. Avant d’arriver à la belle feuille blanche que vous connaissez, ces résidus sont utilisés pour élaborer la pâte à papier. Ensuite, cette pâte est soumise à des traitements chimiques afin de la blanchir. Cette étape reste néfaste pour l’environnement et coûteuse.

Quant au papier recyclé, il est le résultat d’un processus en 3 étapes après avoir récupéré le papier grâce au tri-selectif. 

La production de papier recyclé comporte 3 étapes :

  1. Désencrage et pressage à chaud.
  2. Epuration.
  3. Pulpage et défibrage.

 

Pourquoi choisir un papier 100% recyclé ? Quels sont ses avantages et ses inconvénients ?

D’un point de vue écologique, utiliser du papier recyclé permet de réutiliser une matière existante et donc de ne pas toucher aux forêts naturelles (17% du bois utilisé pour fabriquer du papier provient de ces forêts).

Il faut cependant considérer que le papier recyclé n’a pas les mêmes caractéristiques qualitatives que le papier classique. Il enterre les photos, absorbe énormément les encres et les couleurs. De plus, ce papier doit subir plus de retraitements pour enlever l’encre. Il n’a pas non plus la même esthétique en raison des fibres visibles à l’oeil nu pour une majorité des papiers recyclés.

Si l’on souhaite que le papier recyclé prenne davantage de place dans l’ensemble de nos impressions, des améliorations restent encore à faire.

 

Quelles protections privilégier pour ce type de papier ?

Sur un papier recyclé, il est préférable, pour rester cohérent dans cette démarche plus respectueuse de l’environnement, de choisir des encres végétales. Nous reviendrons dans un prochain article plus en détail sur la composition de ces encres !

Il est déconseillé d’utiliser des pelliculages, des vernis ou alors il faut utiliser des vernis acryliques (à base d’eau).

 

Quelles sont les autres alternatives au papier 100% recyclé ?

Les papiers FSC/PEFC constituent un formidable substitut. Les producteurs de ce type de papier garantissent la gestion intelligente et durable des forêts. Ils mettent en place des actions pour favoriser la biodiversité comme la plantation d’arbres propices au sol et à l’environnement. Les papiers FSC/PEFC placent également la traçabilité de leurs produits au coeur de leur stratégie. De la coupe de l’arbre à la préparation du papier jusqu’à la livraison chez l’imprimeur, le consommateur a accès à une communication transparente.

Chez Goubault, 85% des papiers utilisés viennent de cette filière. Il est obligatoire que l’imprimeur soit lui-même certifié pour garantir cette filière.

Et toi, tu en penses quoi de la RSE ?